Service des eaux

Municipale responsable : Anne-Lise Bally

 L'eau... sous toutes ses formes !


Qualité microbiologique et chimique :
2 échantillons ont été prélevés dans le réseau de distribution à divers moments de l'année et endroits de la commune, voir rapport d'analyse : 01.04.2019 - 08.10.2019
Dureté totale de l'eau : 28.1 °f = degrés francais (soit -2,167 degrés Celsius), assez dure !
- Echantillons conformes au droit en vigueur pour les paramètres analysés.
Provenance de l'eau :
Notre eau de consommation provient, principalement, des sources communales, situées à La Bellangère, soit 2 captages gravitaires horizontaux et 1 puits vertical de pompage.
L'eau des sources et de la nappe phréatique est d'excellente qualité.
Traitement :
L'eau provenant de nos captages ne nécessite pas de traitement particulier !

Occasionnellement elle est complètée par de l'eau provenant du lac, acheminé par le réseau de la SAPAN, mais ceci seulement en cas de manquements ainsi que pour garantir l'état sanitaire des conduites.
- Information sur la SAPAN (Société Anonyme pour le Pompage et l'Adduction d'eau du lac pour la région Nyonnaise).
Au travers de la SAPAN, les Services Industriels (SI) de la ville de Nyon exploitent les installations qui approvisionnent plus de 50’000 habitants sur 20 communes en eau brute et potable à partir de l'eau du lac. Mise en service en 1983, la SAPAN a été construite pour compléter l’alimentation en eau de la région.
L’eau pompée dans le lac à Promenthoux est acheminée à la station de filtration de l’Asse. En chemin, l’eau brute est livrée au Syndicat d’arrosage de Nyon et environs (SANE). Une fois traitée, l’eau est injectée dans le réseau d’eau potable en complément à l’eau de source.
L'eau du lac est filtrée et traitée selon un procédé classique, qui assure sa parfaite qualité : floculation, filtration sur sable, ozonation, filtration sur charbon actif et rectification du pH.
Elle est ensuite légèrement chlorée pour assurer sa conservation dans le réseau de distribution. Le traitement intègre une phase préventive (ozonation et charbon actif), qui pourrait, le cas échéant, détruire et éliminer des micro-polluants.

Coût de l'eau à Givrins CHF 3.--, soit : 
CHF 1,20 le m3 d'eau de consommation + CHF 1,80 de taxe au m3 pour l'épuration.
La taxe d'abonnement annuelle de base, location du compteur incluse, est de CHF 75.- par unité locative. 

Le compteur d'eau appartient à la commune qui le remet en location à l'abonné, il est posé aux frais du propriétaire par un entrepreneur concessionnaire. 
La pose d'un sous-compteur destiné à réduire la taxe d'épuration est autorisée. Il sera fourni par la commune et posé par le concessionnaire agréé, aux frais du propriétaire. Il appartient au propriétaire.   

Adresse pour renseignements complémentaires (eau sous-pression, eau usée, eau claire) :
veuillez envoyer un courriel à l'adresse "eaux@givrins.ch" et vous serez contacté rapidement par la personne responsable, en fonction de votre demande.

Curage des canalisations et des drainages

La Municipalité tient à rappeler que les propriétaires de biens immobiliers sont responsables de l'entretien de leurs collecteurs privés et des branchements, aussi bien pour les eaux usées que pour les eaux claires (art. 11 du règlement communal sur l'évacuation et l'épuration des eaux).
Les eaux des captages ainsi que du sous-sol de Givrins sont très calcaire, dès lors il serait judicieux de faire curer vos canalisations par une entreprise spécialisée, au moins une fois tous les 5 ans. Un acte préventif qui vous permettra d'éviter qu'elles ne se bouchent ainsi que les infiltrations d'eau au sous-sol de votre habitation !

Information sur les travaux de recaptage des sources : 

Rapport hydrogéologique pour la délimitation des zones de protection 17.12.2013 
     
Carte des secteurs et zones "S" de protection des eaux 07.07.2014

Règlements communaux sur les eaux : lien